Actualité

Amendement sur le gaspillage alimentaire : la responsabilité de la grande distribution pointée du doigt

© Fotolia 

Alors que Ségolène Royal reçoit ce jeudi 27 août les représentants de la grande distribution, dans le texte ci-dessous, France Nature Environnement pointe du doigt la resposabilité de ce secteur en matière de gaspillage alimentaire. 

Il faut réduire à la source le gaspillage dans le champ, à l’usine, dans les hypermarchés, dans les restaurants et pas seulement chez le citoyen. Le gaspillage alimentaire est un scandale social, environnemental et économique. Le consommateur est le seul à assumer le coût du gaspillage qui est répercuté sur le prix des produits. Si demain ce gaspillage disparaissait, les prix baisseraient et le bio serait accessible à tous. Aussi, FNE salue l’adoption à l’unanimité de l’amendement portant sur le gaspillage alimentaire qui pointe la responsabilité de la grande distribution. Cette loi devrait permettre de lever le voile sur la répartition du gaspillage entre agriculteurs, transformateurs, distributeurs, restaurateurs et citoyens. L’objectif de réduction de 50 % du gaspillage alimentaire à horizon 2025 est entériné. La distribution du gaspillage ne peut pas constituer l’unique solution. Il y a trop à distribuer !

France Nature Environnement 

Plus d'infos :

www.fne.asso.fr