Actualité

GD6D : Chacun peut changer ses habitudes !

GD6D, un dispositif d'E3D Environnement, une start-up provençale et innovante invite plus de 21 000 personnes, dans plusieurs pays européens à participer à une opération inédite d'éco-citoyenneté ! Le principe : adopter de nouvelles habitudes pour faire des économies d'énergie, tout en bénéficiant d'un suivi personnalisé avec l'entreprise. L'important, ce n'est pas seulement de changer ses habitudes, mais de pérenniser les nouvelles façons de faire pour un monde plus durable !
La parole à E3D Environnement :

« Plus des 2/3 des familles engagées ont accepté d’aller encore plus loin !

En répondant à un défi collectif qui leur a été lancé dans le cadre de l’opération, ils ont décidé d’agir en même temps et tous ensemble pour atteindre un objectif d’économies d’énergie sur une période limitée (3 semaines) en mettant en pratique plusieurs nouveaux gestes simples, économes en énergie dans leur quotidien.

Les habitants de Marseille sont les premiers à avoir réussi le défi proposé !

1 400 habitants phocéens ont économisé 12 931 kWh dans le délai imparti de 3 semaines. Plusieurs laboratoires de recherche européens spécialisés dans les mesures d’impact suivent ces résultats avec grand intérêt. Cette économie représente l’impact énergétique d’un trajet en voiture pour aller de Marseille à Sydney ! […] Dans quelques jours, ce sera au tour des habitants de Montpellier et de Cefalù (Italie) de relever le challenge. Puis ceux de Varsovie (Pologne) et de Gand (Belgique) prendront le relais.

[…] Ainsi, les habitants ont pu choisir parmi une liste de 6 actions, des gestes économes en énergie à essayer pendant 3 semaines. A l’issue de ces 3 semaines, tous les participants ont été recontactés afin de savoir s’ils avaient réussi à mettre en place ces actions dans leur quotidien. En parallèle, des mesures de relevé des compteurs électriques sont faites sur le terrain afin de mesurer l’impact total de l’opération à moyen et long terme.

L’impact de chaque action a été traduit en nombre de points afin que les habitants soient conscients du poids de leur action (par exemple : rincer la vaisselle à l’eau froide = 15 points qui représentent une économie d’énergie 15 kWh si ce geste quotidien est réalisé sur une période de 3 semaines, éteindre complètement son ordinateur la nuit (10 points – 10 kWh), laver le linge à 30° (5 points – 5 kWh) …)

 

Et ça rapporte quoi ?

En plus de pouvoir être fiers d’associer leurs efforts individuels aux efforts de leur ville pour améliorer l’éco-citoyenneté dans leur quartier, les habitants qui adopteront ces actions définitivement, vont voir leur facture d’électricité baisser d’au moins 10%!

 

Quelle est cette opération inédite éco-citoyenne déployée en Europe ?

Baptisé GD6D™ (prononcé « J’ai décidé »), ce service accompagne les habitants, pas à pas, de manière personnalisée et sur une longue durée, afin qu’ils améliorent leur environnement, fassent des économies et préservent leur santé.

 

Le service GD6DTM en 5 étapes :

GD6DTM est un dispositif innovant qui a fait ses preuves couplant sciences de la communication et technologies du numériques. […] Avec ces nouvelles méthodes, la ville peut offrir à chacun un accompagnement personnalisé. En fonction de son mode de vie et de ses envies chacun peut changer quelques-unes de ses habitudes vers plus de sobriété.

[…] A Marseille, sur les 1500 foyers participants, 89 % ont changé plusieurs de leurs habitudes de consommation depuis octobre 2015 !

Après 5 années de Recherche et Développement, E3D-Environnement, la start-up made in Provence qui a créé ce service inédit, a démontré que GD6D™ permet non seulement de déclencher des comportements environnementaux vertueux d’une population importante, mais également de les pérenniser, une fois adoptés.

 

Qu’en pensent les habitants concernés ?

Eliane, 80 ans, 8 mois de GD6D à Marseille. « J’ai déjà déjà adopté 5 nouveaux gestes » : « J’ai toujours été très économe car enfant, je n’avais pas d’eau courante ni d’électricité. Ma mère me disait tout le temps : « il ne faut pas brûler l’eau ! ». Pourtant, avec cette opération, je fais encore plus d’économies d’énergie. On me propose des actions que je ne faisais pas avant comme laver mon linge à 30°C, régler la température de mon chauffe-eau… En mai, j’ai participé au défi collectif. J’ai trouvé que c’était une super initiative mais je n’étais pas très optimiste : je pensais que personne ne participerait. Lorsque j’ai appris les résultats, j’ai été très surprise, je ne m’attendais pas à ce que nous soyons si nombreux ! C’est vraiment positif : si tout le monde agissait on avancerait beaucoup plus vite. »

Joelle, 9 mois de GD6D à Montpellier, « J’ai déjà adopté 3 nouveaux gestes : « Je trouve cette initiative très bien, cela m’apporte vraiment quelque chose. Je mets en place de nouveaux gestes, cela demande un petit effort au début mais cela deviendra bientôt automatique. C’est bien pour moi mais aussi pour l’écologie ».

Simon, la trentaine, 8 mois sur GD6D à Marseille, « J’ai déjà adopté 6 nouveaux gestes » : « A la maison avec mon amie, nous mettons en pratique de nouveaux gestes à essayer comme ne pas laisser mes appareils électriques en veille, couper l’eau sous la douche… J’apprécie le fait d’être recontacté régulièrement pour choisir de nouvelles actions et d’être informé des résultats de l’opération. Avec le défi collectif, on voit que tout le quartier s’est mobilisé ! Pour moi c’est important de savoir que les autres agissent aussi. Si chacun fait sa part, ça va changer. C’est vraiment encourageant et c’est comme ça qu’on va changer les choses.»

 

Plus d'infos

www.e3d-environnement.com/

www.gd6d.eu/