Actualité

LESA : une approche globale des matériaux de construction

Alors que nous sortons de la Cop 21, il est plus que jamais temps de s'interroger sur la consommation de C0² de l'industrie du bâtiment. Dans ce domaine, les pseudo alternatives ne manquent pas. A l'image des cimentiers qui peuvent parfois remplacer les combustibles classiques par des déchets dangereux sans pour autant baisser leurs rejets de CO². A l'inverse, L'association Liens, Enseignements, Sens et Autonomie (LESA) travaille à partir d'une réflexion globale sur les matériaux (essentiellement le bois, la terre et la paille). Dans ce cadre, elle a développé un enduit cru, non consommateur de CO² dans sa fabrication.

LESA intervient sur 4 axes :

  • Développement économique et territorial : son enduit est composé de sable de carrières locales, du résidu du lavage de ce sable (argile et limons), et de déchets agricoles (balle d'épeautre, paille)

  • Recherche scientifique pour atteindre des résistances à l'abrasion dépassant celles de certains ciments et amélioration de la tenue à l'eau.

  • Mise en place de formations professionnelles afin d'augmenter le nombre d'artisans-projeteurs et répondre ainsi à la demande : projet d'enduit sur des surfaces d'environ 15 000m² répondant au label BDM (Bâtiments Durables Méditerranéens)

  • Sensibilisation tout public : animations écoles, participation à des foires, conférences...Dans le cadre de cette sensibilisation, nous organisons aussi une formation centrée sur la cueillette de ce qui nous entoure. Ainsi le bois, la terre, la paille peuvent aussi permettre à un auto-constructeur de réaliser son rêve pour un tout petit budget.

Plus d'infos:

 www.sens-et-autonomie.com