Actualité

Paca : la qualité de l'air toujours insuffisante

La mauvaise qualité de l’air dans les zones urbaines de Provence est souvent pointée du doigt par organismes sanitaires et associations. Ces dernières mettent l’accent sur l’information du grand public face aux pollutions de l’air intérieur et extérieur, via des opérations de sensibilisation.

600 000 personnes décéderaient prématurément chaque année à cause de la pollution de l’air en Europe. C’est ce que révèle une étude édifiante de l’Organisation Mondiale de la Santé publiée le 28 juin dernier. Dans ce contexte, la région Paca n’est pas en reste. L’organisation Air Paca observe que plus de 500 000 personnes respiraient en 2013 un air qui ne « respecte pas les normes européennes sur leur lieu de résidence ». Et ce particulièrement dans le département des Bouches-du-Rhône qui est responsable de plus de la moitié des émissions de polluants atmosphériques de la région.

« Rendez-nous notre air ! »

Depuis plus d’un an, France Nature Environnement Paca a pris le problème à bras le corps en lançant diverses opérations de sensibilisation du grand public au danger que représente la pollution de l’air. Dans les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse, les départements les plus urbanisés de la région, l’association décline, depuis un an, une campagne nationale intitulée « Rendez-nous notre air ». « Nous sensibilisons les personnes avec un stand installé sur les marchés, les salons... », explique Damien Nicolas, directeur de FNE 13. Les gens sont informés sur les dangers de la pollution. Et découvrent des actions à mener pour agir, à leur niveau, pour l’amélioration de la qualité de l’air : ne pas trop mettre de pesticides sur les plantes de son balcon, ramoner sa cheminée pour éviter la diffusion de particules fines, se mettre à la bicyclette... 

Une maquette pour identifier les polluants 

Mais FNE Paca se préoccupe aussi de l’air intérieur. L’association sillonne ainsi les écoles et les foires avec une maquette de maison. « C’est un support qui permet d’expliquer où se trouvent les principales pollutions dans une habitation », précise Damien Nicolas. Des animations à retrouver notamment au salon Artemisia à Marseille, du 23 au 25 octobre prochains.

Plus d'infos :

www.fnepaca.fr et www.fnepaca.fr/la-maison-du-bon-air_337.php