Actualité

« Vers une réappropriation citoyenne de l'énergie ! »

En mars 2015, Enercoop PACA fournisseur d'électricité d'origine 100 % renouvelable, soufflera sa deuxième bougie. La coopérative provençale est particulièrement dynamique, grâce à un potentiel régional important en énergies renouvelables et le soutien de nombreux bénévoles. Entretien avec Clémentine Thierry, directrice d'Enercoop PACA

 

Le prix régulé de l'électricité n'a cessé d'augmenter depuis plus de 10 ans. Pourtant, l'énergie nucléaire (qui permet l'approvisionnement de 80 % de l'électricité française), est censée nous offrir l'un des tarifs les moins chers du monde... Comment analysez-vous cette hausse alors que les énergies renouvelables apparaissent de plus en plus compétitives ?

Le tarif français de l'électricité ne reflète pas les coûts actuels de production et il est même très loin de la moyenne européenne. Au démarrage d'Enercoop, en 2007, nous étions environ 45 % plus cher que le tarif régulé proposé par EDF, l'opérateur historique. 7 ans plus tard, nous ne sommes plus que 18 % plus cher. Pourtant, durant 7 ans, nous n'avons pas augmenté nos tarifs. Car nous construisons notre prix de vente sur le prix d'achat de l'électricité aux producteurs, de manière totalement décorrelée des fluctuations du marché mondial, basé lui-même sur le prix du pétrole. Cette méthode nous permet de proposer à nos clients le vrai prix de l'électricité, à partir de nos coûts réels d'approvisionnement.

Comment réussissez-vous à ne pas indexer votre prix en fonction des fluctuations du marché mondial de l'électricité ?

En ayant des contrats en direct avec les producteurs locaux d'énergie renouvelable. Ces contrats sont souscrits pour une durée moyenne de 5 ans.Cette démarche de coopération directe nous permet la maîtrise de nos tarifs dans la durée. S'ils devaient évoluer par la suite, ce seraient nos sociétaires - donc nos clients puisque nous sommes une coopérative- qui en fixeraient le prix.

Concernant le nucléaire, si la facture augmente ces dernières années, c'est bien parce que les clients commencent désormais à payer le vrai prix de cette énergie, qui coûte très cher aux contribuable. Car il ne faut pas oublier les nombreux coûts cachés du nucléaire, que tous les citoyens financent (démantèlement, retraitement des déchets, recherche publique...).

Quels sont les projets locaux qui permettent de proposer cette énergie renouvelable en Provence ?

En 2014, à eux seuls, les producteurs d'Enercoop PACA ont fourni 25 % des consommateurs Enercoop en France (soit près de 5000 foyers pour un total national de 20 000clients Enercoop).. En PACA, l'hydroélectricité est une ressource renouvelable importante. . Nous travaillons également sur des projets éoliens et photovoltaïques. Et nous accompagnons l'émergence de nouveaux projets. Comme à Velaux dans les Bouches-du-Rhône, où nous travaillons à la réhabilitation d'une centrale hydroélectrique. Ou sur l'île des Embiez dans le Var, où nous sommes à l'initiative d'une installation photovoltaïque sur la toiture de l'Institut océanographique Paul Ricard qui devrait voir le jour au printemps prochain. Les salariés de l'Institut mais aussi nos sociétaires seront invités à prendre des parts dans ce projet citoyen. L'occasion de montrer qu'on peut agir concrètement pour le développement des énergies renouvelables dans sa région et contribuer à la Transition énergétique !

Plus d'infos : 04 84 25 89 19 - www.enercoop-paca.fr

Retrouvez également Enercoop PACA dans le dernier numéro de Provence Durable dédié à la transition énergétique et au coût de l'énergie nucléaire.